CRCO
Le CRCO, pour accompagner nos artistes vers les plus hauts sommets
Blogue

« De retour des Arts et la Ville : la vitalisation des milieux ruraux passe par la culture »

Le colloque Les Arts et la Ville se tenait cette année à Victoriaville dans le Centre-du-Québec. Il portait sur le thème Culture des villes, culture des champs. Les participants se sont frottés à des projets innovateurs et ils ont été confrontés à de nombreuses questions qui jalonnent leurs pratiques. Par exemple, le milieu rural, si on se place d’un point vue culturel, peut-il constituer un milieu valorisant et valorisé? Oui, parce qu’il est un lieu d’activités, qu’il représente un lieu de fierté, parce qu’il est espace d’identité.

Il reste que beaucoup de travail reste à faire si on ne veut pas que le rural soit dévitalisé. La vitalisation passe par une réappropriation du territoire qu’habitent les collectivités locales. Il s’agit de changer le paradigme de la même manière que les collectivités locales doivent penser à trouver un nouveau modèle de développement, autre que celui qui les lie à une dépendance directement associée à une compagnie ou à une monoculture. Rien de plus vil que la dépendance!

Qu’on se le dise, les collectivités sont faites de spécificités.  Il faut, dès lors, miser sur ces dernières et, faisons-le savoir, la culture est au cœur de cette approche. 

 

 

 

 

Michel-Rémi Lafond
Directeur général du CRCO

 

 


02 juin, 12 h 45

« Bonjour monsieur Lafond, La culture est au coeur du développement en régions. Je suis entièrement d'accord avec vous. Et, elle s'impose comme vecteur du développement urbain également. On peut citer en exemple le village de Saint-Élie-de-Caxton qui renaît grâce aux talents du conteur Fred Pellerin. Le premier projet qui a été pensé à Saint-Élie est la signalisation des bâtiments patrimoniaux. Puis les audio-guides et le tour ''conté'' du village. Un investissement de $150,000 pour une petite municipalité de 1800 résidents. Il n'y a pas de recettes magiques. Montebello est maintenant sur la carte grâce à son Symposium L'Outaouais en peinture''. Baie Saint-Paul est devenue ce qu'elle est grâce à l'engagement de sa collectivité. Il faut comme vous le dites si bien que les projets soient intégrés dans la collectivité et que les projets misent sur les richesses culturelles de chaque région et l'appropriation du territoire passe par les gens qui y habitent. Félicitations pour votre blogue et votre site Internet également qui met bien en valeur la diversité culturelle de la grande région de l'Outaouais. »
Lise Robitaille, Ville de Gatineau

Commenter

28 août

Culture et élection au Québec : un silence qui en dit long

27 juillet

Pour une nouvelle politique culturelle

23 juin

Assez le mépris ! Indignons-nous !

02 mars

Vers un Agenda 21 de la culture : culture et développement durable

07 février

Le patrimoine immatériel – qu’est-ce que c’est au juste?

24 janvier

Bilan et prospective : la culture en Outaouais

06 décembre

Philanthropie et culture : entre utopie et défi

09 novembre

Le financement de la culture en Outaouais : entre le passé et l’avenir

29 juillet

Le projet de Loi sur le droit d’auteur : "deux poids deux mesures "

05 juillet

Hors de la culture "mainstream", existe-t-il un salut ?

18 mai

De retour des Arts et la Ville : la vitalisation des milieux ruraux passe par la culture

16 mars

L’Outaouais et les arts visuels : une exposition fabuleuse à la Galerie Montcalm

11 mars

Qui est responsable de la protection du patrimoine?

05 mars

Budget fédéral 2010 : la culture sur la glace...

04 janvier

Que nous réserve 2010 ?

08 décembre

Merci, Gilles Carle !

07 décembre

Le saviez-vous ?!

30 novembre

Le Salon du livre de l'Outaouais : sauvé in extremis pour la dernière fois

Intranet
S'abonner au bulletin
Les rouages du marché de l'art
Durée : 8 heures
Début : Mardi 27 février 2018, de 9h à 17h.

Le CRCO sur Twitter Le CRCO sur Facebook
Dernière mise à jour : 26 septembre 2017
©  Culture Outaouais
Site réalisé par Distantia