CRCO
Le CRCO, pour accompagner nos artistes vers les plus hauts sommets
AccueilFormationsListe des formations
Liste des formations

Habiter la forme

Formateur(trice) : Lina Cruz
Durée : 5 heures
Date de la formation : 26 février 2012
Date limite d'inscription : 05 février 2012
Coût d'inscription : 75.00$CAD


Valeur réelle de la formation : 290 $
Lieu : à déterminer

Veuillez noter qu’en suivant une formation du service de formation continue du CRCO, vous devenez membre titulaire de l’organisme pour une durée d'un an, avec tous ses privilèges, ce qui constitue une valeur de 30 $.


Clientèle visée

Tous les artistes de la scène : danseurs, comédiens, musiciens, slammeurs, etc.

 

Synopsis

Habiter la forme

Avec ce stage, la chorégraphe Lina Cruz vise à rapprocher le travail des comédiens et des chanteurs à travers la forme et le mouvement. Elle guide l'atelier en soulignant l'importance des détails qui dessinent le mouvement dans l'espace: le personnage, le geste, l'expression, le costume, la respiration, la musicalité du mouvement, le rapport avec le silence ou avec la musique qui accompagne le mouvement. En prenant son langage chorégraphique comme point de départ, elle cherche à construire une séquence de mouvements en intégrant les comédiens et les chanteurs qui participent au stage. Tout en respectant les différents niveaux et expériences des participants, la chorégraphe travaillera tant la précision que l'imagerie qui nourrit une intention.
 

Contenu

  • Entraînement (sans contact, basé sur l’entraînement en arts martiaux)
  • Méditation
  • Exercices de déplacement dans l’espace
  • Recherche à partir des qualités de chaque participant jumelées au style chorégraphique de la formatrice
  • Recherche sur l’intégration du son et de la voix aux mouvements/formes
  • Intégration du costume à l’ensemble du travail
  • Composition d’un tableau chorégraphique et sonore

Une partie du contenu de la formation sera adaptée selon les disciplines artistiques des participants.


LA FORMATRICE : Lina Cruz

Originaire de Colombie où elle est née le 21 Mai 1957, c'est à l'âge de 16 ans que Lina Cruz se lance dans la découverte de la danse. Elle reçoit sa formation en danse surtout en Espagne et aux États-Unis (New York), y fréquentant des institutions telles que : Joffrey Ballet School (New York), l'école de ballet Victor Ullate (Madrid), l'école de ballet Luis Fuente (Madrid), l'école de danse Irina Brecher (programme intensif en danse classique, Graham et divers styles de jazz). Elle a également suivi un entraînement de longue durée avec Aurelio Bogado (ex-danseur de la compagnie Les ballets de Marseille, dirigée par Roland Petit) ainsi que des cours à l'école Mudra (école associée au Ballet du XXe siècle de Bruxelles) et des stages avec Hector Zarape, Rui Horta et Julie West, entre autres. Parallèlement à la danse, Lina Cruz a cultivé une passion pour les arts martiaux et s'y est adonnée pendant quelques années jusqu'à l'obtention d'une ceinture brune en karaté Shotokan.

Avant d'arriver à Montréal, Lina Cruz a participé en tant qu'interprète à des projets avec les chorégraphes Carl Paris (ex-soliste de la compagnie Alvin Ailey), Luis Fuente (ex-soliste du Joffrey Ballet), Marco Berriel (ex-soliste chez Béjart), Christopher Fleming (ex-danseur du New York City Ballet) et avec d'autres chorégraphes indépendants en danse moderne et classique. Au début de sa carrière, elle a travaillé avec le Real Ballet de Camara de Madrid.
Ses premiers essais chorégraphiques ont été présentés en Espagne, en Colombie et en Équateur. Après plusieurs années en Espagne, Lina Cruz se joint au milieu montréalais de la danse en 1989. Parallèlement à sa recherche personnelle en création, elle collabore en tant que chorégraphe avec l'Atelier lyrique de l'Opéra de Montréal pour Il Mondo della Luna de Haydn en 2007 et pour Didon et Énée de Purcell en 2005. Elle fait aussi quelques créations pour des spectacles multidisciplinaires, intégrant la danse aux arts visuels, à la poésie, à l'opéra contemporain et à des spectacles de chanson.

En tant que pédagogue, Lina Cruz enseigne au niveau professionnel et préprofessionnel depuis 1983; elle développe une approche personnelle dans l'entraînement en ballet classique, très appréciée par des danseurs de tous les styles.

En tant qu'interprète à Montréal, elle a travaillé pour Martine Michaud et la chorégraphe Silvy Panet-Raymond dans Kâ, spectacle récipiendaire d'un Félix en 1989 (1989-1990), pour la chorégraphe indépendante Jane Mappin (1993-1994) et pour Alain Francoeur (1999). Les metteurs en scène et artisans du théâtre montréalais Gilles Maheu, Johanne Madore, Dulcinée Langfelder et Guy Beausoleil ont également eu recours à ses services.
 


Philippe Noireaut, invité

 

 

 

 

 

 

 

 

Philippe Noireaut exerce dans la musique expérimentale, le jazz, l'improvisation, les arrangements classiques et populaires, la poésie mise en musique, la chanson, et les compositions pour cinéma et arts de la scène. Il a collaboré en tant que musicien et arrangeur avec l'Orchestre symphonique de Montréal pour des projets ponctuels et avec l'Orchestre symphonique de l'Estuaire. Il compose pour courts métrages et vidéos d'art, pour le théâtre (Kamouraska au théâtre Denise Pelletier) et pour la danse (spectacles de Dulcinée Langfelder et de Lina Cruz). Il a enregistré pour
Radio Canada de nombreux récitals de piano, des concerts de jazz pour radio et

télévision et a été directeur musical/arrangeur pour trois Galas de la Société Radio Canada dont un hommage à Gilles Vigneault. Grand Prix de la Socan, Ma Première Place des Arts (1995), Noireaut conçoit des spectacles de chanson, les proposant souvent avec une approche tant musicale que littéraire et théâtrale. Ces spectacles ont été présentés en tournée aux Maisons de la culture de Montréal, au Québec, à Toronto, Ottawa, Winnipeg, à Paris, à Lausanne et dans le réseau des Alliances françaises au Canada, en Chine et en Irlande. Il a participé avec ses spectacles aux Francofolies et au Festival de Jazz de Toronto et de Montréal. Il a réalisé des nombreuses tournées avec Renée Claude pour qui il a fait les arrangements et l'accompagnement musical du disque On a marché sur l'amour, hommage à Léo Ferré, disque récipiendaire du Prix Charles Cros (France). En 2008 et 2009, il a présenté à Québec au Théâtre Petit Champlain un nouveau spectacle, L’amour sorcier, un concert hommage à Claude Nougaro. Ce spectacle a été présenté également au Studio de la Place des Arts et en tournée au Québec et aux maisons de la culture de Montréal.

Au début de sa carrière, en France, son pays d'origine, il a été claviériste et/ou pianiste pour Claude Nougaro, Serge Reggiani et François Béranger. Philippe Noireaut a collaboré à divers projets de Lina Cruz depuis 1993.


Politique d'annulation

Article 3 - Modalités telles qu'établies avec Emploi-Québec Outaouais

Si un participant annule son inscription, il doit le faire par écrit ou par téléphone 10 jours ouvrables avant la formation pour recevoir un remboursement complet. Le CRCO se réserve le droit d’annuler un cours si le nombre d’inscriptions est jugé insuffisant. Les frais d’inscription seront alors remboursés.

Tiré du document Politique de la formation continue 2011.
 

Intranet
S'abonner au bulletin
Démystifier les contrats de spectacle, de gérance et d'édition
Durée : 3 heures
Début : 7 novembre 2018, de 13h à 16h

Le CRCO sur Twitter Le CRCO sur Facebook
Dernière mise à jour : 22 juin 2018
©  Culture Outaouais
Site réalisé par Distantia