CRCO
Le CRCO, pour accompagner nos artistes vers les plus hauts sommets
Nouvelle et communiqués

Un Salon du livre de l'Outaouais enivrant avec Chrystine Brouillet, Marguerite Andersen et Jean‐Louis Grosmaire

06 décembre 2011

Gatineau, lundi 28 novembre 2011 - Éblouir, étourdir, charmer, transporter… Voilà autant de qualificatifs pour exprimer la thématique de 2012 : le Salon du livre de l’Outaouais, c’est enivrant! Présentée du 1er au 4 mars 2012 au Palais des congrès de Gatineau, la 33e édition promet de créer des émotions agréables avec pour toile de fond la littérature francophone d’ici et d’ailleurs. « Si le plaisir était au rendez-vous l’an dernier (thématique 2011), cette année, l’expérience du Salon du livre de l’Outaouais permettra de mettre en valeur l’exaltation que procurent les mots, les émotions, les idées que l’on trouve dans les livres », a souligné Denis Gendron, président du Salon du livre de l’Outaouais (SLO). Le thème sera abordé sous divers angles, grâce à une programmation palpitante qui provoquera d'heureuses rencontres entre les visiteurs et les auteurs.

Présidente et invités d’honneur
Pour une deuxième année, le SLO sera présidé par l’auteure Chrystine Brouillet. Écrivaine prolifique et accomplie, madame Brouillet s’est d’abord illustrée comme auteure de romans jeunesse (Vol du Siècle, Le complot, Secret d’Afrique),
mais ce sont ses romans policiers (les plus récents sont Promesses d’éternité, Sous surveillance, Double disparition) qui ont fait d’elle l’une des auteures les plus reconnues au Québec. Présidente d’honneur en 2011, Chrystine Brouillet a fait du SLO le sien et elle a assuré son rayonnement.

« Le Salon du livre de l'Outaouais me rappelle une phrase de Romain Gary : les neuf dixièmes de la joie, c'est la surprise », a dit Chrystine Brouillet. « J'étais heureuse d'être présidente d'honneur l'an dernier, mais je ne pensais pas y trouver autant de plaisir. Chaque jour m'apportait une nouvelle surprise, une rencontre, la découverte d'un auteur, la complicité avec un lecteur et j'ai tellement aimé mon rôle que j'ai souhaité le retrouver cette année où le thème, un salon enivrant, est riche de merveilleuses promesses. »

Chaque année, le SLO met également en vedette quatre auteurs. Cette année, Jean-Louis Grosmaire sera l’invité d’honneur représentant l’Outaouais pour son roman Il y a toujours du soleil sur la Grande Rivière (Vermillon, 2011). Écrivain et géographe né en 1944 en Côte d’Ivoire, monsieur Grosmaire a émigré au Québec en 1969. C’est en 1985 qu’il a publié son premier récit, L’attrape-mouche (Vermillon). Salué par la critique pour la qualité de son écriture, il a reçu trois fois le Prix littéraire LeDroit (1989, 1993 et 1999) pour les romans Un clown en hiver, Paris-Québec et Paris-Hanoi. En 2007, on lui a décerné le prix Louis Pergaud, considéré en France comme le « petit Goncourt », pour son roman Tu n’aurais pas dû partir.
« Je me sens honoré d’être l’ambassadeur de mes collègues, qui façonnent si bien la riche littérature outaouaise », a affirmé le résidant du secteur Aylmer, à Gatineau.

L’invitée d’honneur représentant l’Ontario français est Marguerite Andersen pour son roman La vie devant elles (Prise de parole, 2011). Figure de proue de la littérature franco-ontarienne, Marguerite Andersen est à la fois romancière, nouvelliste, poète, essayiste, dramaturge et traductrice. Elle a publié une quinzaine d’ouvrages. Son premier roman, De mémoire de femme, a obtenu le prix des Jeunes écrivains du Journal de Montréal en 1983. Son roman La soupe a reçu le Grand prix du Salon du livre de Toronto en 1996. Marguerite Andersen a été finaliste au prix du Gouverneur général pour son livre de fiction documentaire Parallèles, publié en 2004. En 2009, elle a remporté, grâce à son roman Le figuier sur le toit, le prix des lecteurs Radio-Canada de même que le prix Trillium, la plus haute distinction littéraire en Ontario. Elle vit aujourd’hui à Toronto. « Être invitée d’honneur au SLO, c’est une grande joie : j’ai hâte de rencontrer les gens qui me lisent ou vont me lire, j’ai hâte de leur parler. Le SLO est mon salon préféré parce qu’il est à l’échelle humaine. Être invitée d’honneur me permettra de passer beaucoup de temps au Salon et de rencontrer beaucoup de gens qui aiment lire, comme moi », a mentionné celle qui a célébré ses 87 ans en octobre dernier.

Les deux autres invités d’honneur seront dévoilés en février prochain.

 

Nouveauté : la Tournée littéraire jeunesse présentée par Desjardins
Cette année, le SLO met sur pied la Tournée littéraire jeunesse 2012 présentée par Desjardins. Sept auteurs visiteront une vingtaine d’écoles primaires et secondaires de la région en pré-ouverture du Salon, soit les 28 et 29 février 2012. Les auteurs Yvon Brochu (Galoche), Amy Lachapelle (Le monde de Khelia), Richard Petit (Passepeur), Éric Péladeau (Léo Lalune) et Priska Poirier (Le royaume de Lénacie), le bédéiste Tristan Demers (Gargouille) ainsi que le personnage Geronimo de la série Geronimo Stilton s’entretiendront avec les élèves de Gatineau, Gracefield, Maniwaki, Messines, Ottawa et Val-des-Monts. « La réponse des écoles a été absolument fantastique! Nous en sommes très fiers car c’est un nouveau projet qui permettra aux jeunes de recevoir dans leur milieu, leur classe, leurs auteurs préférés! », a déclaré Anne- Marie Trudel, directrice générale du SLO.

Exposition à la Galerie Montcalm
Le SLO s’associe de nouveau à la Galerie Montcalm afin de présenter au public le travail d’une artiste de l’Outaouais, Jo Anne Migneault (Migno). S’inspirant cette fois de la saga Les Rois maudits de l’auteur Maurice Druon, Migno crée des personnages historiques et fictifs à la fois ludiques et empreints d’une personnalité saisissante. En mariant les matières recyclables aux trésors de brocante, elle construit son univers fantasmagorique. L’artiste sera également invitée à discuter de ses créations inspirées pendant le Salon en compagnie de Dominique Laurent, commissaire de l’exposition.

Poursuite du virage web et vert avec le carnet des visiteurs
Le SLO poursuit ses efforts pour réduire sa production de programmes imprimés et ainsi accroître l’utilisation de son carnet des visiteurs, hébergé sur son site Internet. En attendant le lancement de la programmation, l’équipe du SLO invite la population à consulter sa page Facebook et à la suivre sur Twitter ou encore sur son site web renouvelé (slo.qc.ca).

Remerciement aux partenaires
La tenue de la 33e édition du SLO ne serait pas possible sans la participation de nombreux bénévoles et les partenariats avec les organismes suivants : Ville de Gatineau, SODEC, Patrimoine canadien, Conseil des Arts du Canada, Desjardins, Radio-Canada Ottawa-Gatineau, LeDroit, Télé-Québec, Société de transport de l’Outaouais, Air Expresso – services aériens Gatineau/Québec, Palais des congrès de Gatineau, Place du Centre et Les Brasseurs du Temps.

Le Salon du livre de l’Outaouais, un grand salon à dimension humaine
Le SLO est un organisme à but non lucratif qui a à cœur de faire connaître à son public la littérature de langue française de l’Outaouais, du Québec, du Canada et du monde. Troisième salon du livre en importance dans la province après ceux de
Montréal et Québec, le SLO attire en moyenne 35 000 visiteurs lors des 4 jours de l’événement, il reçoit plus de 600 maisons d’édition dans plus de 240 stands d’exposition, et il présente plus de 90 activités sur scène. La programmation finale sera dévoilée en février 2012.

-30-

Source :

Sophie Castonguay
Agente de communication
(819) 775-4873 poste 200
communication@slo.qc.ca

 

Intranet
S'abonner au bulletin
Démystifier les contrats de spectacle, de gérance et d'édition
Durée : 3 heures
Début : 7 novembre 2018, de 13h à 16h

Le CRCO sur Twitter Le CRCO sur Facebook
Dernière mise à jour : 22 juin 2018
©  Culture Outaouais
Site réalisé par Distantia