CRCO
Le CRCO, pour accompagner nos artistes vers les plus hauts sommets
Nouvelle et communiqués

Le budget Bachand laisse la diffusion des arts de la scène à l'arrière-plan

26 mars 2012

Le budget Bachand laisse la diffusion des arts de la scène à l’arrière-plan

RIDEAU déplore que ses demandes n’aient toujours pas trouvé écho au gouvernement

Montréal, le 23 mars 2012 – Les membres du conseil d’administration de RIDEAU réunis à Montréal ont fait savoir aujourd’hui que le budget 2012-2013 présenté par le ministre Bachand mardi laissait en plan tout un maillon de l’industrie du spectacle, celui qui assure le lien entre les œuvres et le contribuable : la diffusion. Or, c’est sur l’ensemble du territoire québécois que les membres de RIDEAU permettent que les artistes rejoignent leur public.

Depuis plusieurs années, l’association nationale des diffuseurs de spectacles réclame que l’enveloppe allouée au fonctionnement des organismes de diffusion soit substantiellement augmentée. Depuis 2003, aucune augmentation n’a été attribuée en ce sens. On est donc très loin de la courbe d’augmentation de tous les coûts liés à la présentation de spectacles.

Selon le président de RIDEAU, le budget provincial 2012-2013 apporte beaucoup plus de questions que de réponses aux problématiques et enjeux de la circulation du spectacle au Québec. « Il est clair que, en dépit de toutes les démonstrations qui ont pu être faites de l’augmentation des coûts en diffusion, le gouvernement n’a pas entendu l’appel des diffuseurs de spectacles, inquiets de l’accès de plus en plus réduit de la population à des spectacles diversifiés et de qualité sur l’ensemble du territoire québécois. RIDEAU salue l’injection de fonds dans la création artistique par la voie du Conseil des arts et des lettres du Québec, mais comment ces œuvres créées se rendront sur une scène et rejoindront leur public, si la part accordée à la diffusion ne suit pas la courbe? » demande Jean-Pierre Leduc.

Si l’on prend le seul exemple du domaine de la chanson, il est clair qu’en raison de la chute des ventes de disques le spectacle devient un vecteur essentiel à la survie des artistes. On connaît également les revendications du milieu de la danse de mieux circuler sur le territoire et c’est sans parler du spectacle jeune public qui tarde à rejoindre sa cible dans bien des régions. Si les artistes qui oeuvrent dans les différentes disciplines ont de plus en plus besoin des scènes du Québec, les organismes de diffusion responsables des programmations en salle voient leur marge de manœuvre financière pratiquement réduite à néant.

Le sous-financement de la diffusion des arts de la scène est tristement historique au Québec et le récent budget n’apporte rien de nouveau. Or, c’est l’accès des contribuables québécois, particulièrement ceux hors des grands centres urbains, à des programmations de spectacles de qualité et diversifiées qui est de moins en moins assuré.

RIDEAU, le Réseau indépendant des diffuseurs d’événements artistiques unis, regroupe 150 organismes de diffusion qui œuvrent dans plus de 250 salles de spectacles réparties sur tout le territoire québécois et en francophonie canadienne. Leur contribution au rayonnement du spectacle québécois est essentielle à la vitalité de l’industrie.

- 30 -


Source :

Colette Brouillé
514 598-8024 poste 223
adjointe@rideau-inc.qc.ca  
 

Intranet
S'abonner au bulletin
Démystifier les contrats de spectacle, de gérance et d'édition
Durée : 3 heures
Début : 7 novembre 2018, de 13h à 16h

Le CRCO sur Twitter Le CRCO sur Facebook
Dernière mise à jour : 22 juin 2018
©  Culture Outaouais
Site réalisé par Distantia