CRCO
Le CRCO, pour accompagner nos artistes vers les plus hauts sommets
Nouvelle et communiqués

"Papa, parle-moi anglais comme maman", nouveau roman de François-Xavier Simard

25 février 2011

Papa, parle-moi anglais comme maman

Roman de François-Xavier Simard lancé dans le cadre du Salon du livre de l’Outaouais 2011 - résumé

 

Une des grandes forces de Papa, parle-moi anglais comme maman – où dominent l’amour et la relation père-fils – est le souffle puissant de l’auteur. Le roman met en parallèle un couple, deux vies semblables et différentes à la fois : la culture et les valeurs d’une Autrichienne (Carla) et celles d’un Canadien-français d’origine québécoise (Paul). Similitudes dans l’éducation stricte, un certain racisme ambiant qui est la peur de l’inconnu au sein de la famille Lavoie et l’antisémitisme chez les Stirner. La conspiration au sujet des Nazis est une trouvaille au cœur de l’ouvrage. Elle dépeint en même temps les difficultés de l’immigrant souvent perçu et mal accepté dans son pays d’accueil. Cela permet de voir l’autre côté de la médaille.

Il y a un mariage, des carrières qui évoluent, un mélange conflictuel des familles et des coutumes, un rappel de la présence de personnalités juives de la société contemporaine. Une progéniture qui a le vent dans les voiles mais il y a l'enfant (Franz) à libérer de l’unilinguisme anglais. La paternité de Paul est une réalité doublement implicite qui finit par émerger une fois les autres questions éludées. En un mot, le père prend sa place.

Construit avec élégance, les sentiments évoluent subtilement et l’intrigue soutient l’intérêt du lecteur jusqu’à la fin. L’heure des mensonges et des demi-vérités a sonné. Les décès sont ici des moments dramatiques mais décisifs. Paul respire et ne songe qu’à créer, conserver l’affection de son fils, donner un sens à sa vie, être soi, d’abord soi. Le livre refermé, le lecteur retrouve le héros en Paul, un nouvel Ulysse :
 

Heureux qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage,
Ou comme cestuy-là qui conquit la toison,
Et puis est retourné, plein d'usage et raison,
Vivre entre ses parents le reste de son âge !
Charlevoix...

 

Notes biographiques de François-Xavier Simard

Un des auteurs les plus prolifiques de l’Outaouais, François-Xavier Simard se consacre à l’écriture. Il s’adonne au roman, à la biographie et à l’essai. Il fait des études en littérature à la Sorbonne. De retour au pays, il travaille aux Affaires étrangères, au Conseil privé et au Conseil du Trésor. Il publie une quinzaine de livres, dont certains sont primés.

Inspirer de sa propre expérience,ses romans (Milenka et Papa, parle-moi en anglais comme maman), traient problèmes de la vie collective ou individuelle. Certains des thèmes sont récurrents, notamment la rencontre des cultures ou la destinée des personnages.

Il publie des essais traitant de questions internationales : Le français, langue internationale et La crise mondiale de notre fin de siècle. Il est connu comme auteur ou coauteur sur des personnalités de chez nous :Fulgence Charpentier, Omer Deslauriers, Pierre Péladeau et Jean Despréz, entre autres.

Grand Prix Shakespeare de l’Institut français d’humanisme, en 1983, il fait partie de la cuvée 2008 de l’Ordre de la francophonie de Prescott-Russell. En 2011, l’Association internationale des parlementaires de langue française le fait Chevalier de la Pléiade. www.fxsimard.com

Intranet
S'abonner au bulletin
Démystifier les contrats de spectacle, de gérance et d'édition
Durée : 3 heures
Début : 7 novembre 2018, de 13h à 16h

Le CRCO sur Twitter Le CRCO sur Facebook
Dernière mise à jour : 16 juillet 2018
©  Culture Outaouais
Site réalisé par Distantia