CRCO
Le CRCO, pour accompagner nos artistes vers les plus hauts sommets
Nouvelle et communiqués

Nom de code_7, mot de passe de l'art numérique à la 7e BIEC

09 août 2011

Trois-Rivières, le jeudi 4 août 2011 – La Biennale internationale d’estampe contemporaine de Trois-Rivières (BIEC) lance cette semaine le catalogue de l’exposition extérieure d’art numérique Nom de code_7. Ce document couleur de 64 pages présente les œuvres et la démarche des 7 artistes invités, soit Conrad Botes (Afrique du Sud), Paul Brunet (Québec), Laurence Gonry (Belgique), Dusty Herbig (États-Unis), Fontaine Leriche (Québec), Jenny Schmid (États-Unis), Daryl Vocat (Canada). Le catalogue Nom de code_7 dévoile également en images la préparation et l’installation de l’exposition. La conception graphique du catalogue et de l’exposition a été assumée par Guylaine Doucet, infographiste de Trois-Rivières. On peut se procurer le catalogue Nom de code_7 ainsi que le t-shirt arborant le logo de l’exposition au bureau de la BIEC et dans les quatre lieux d’exposition de la 7e BIEC.

Poursuivant son initiative de 2009, la BIEC a conçu et organisé sur la place de l’Hôtel-de-Ville de Trois-Rivières une exposition extérieure consacrée à l’art numérique, car cette forme d’art est maintenant incontournable. Placée sous la thématique du chiffre 7 – en référence à notre 7e Biennale et à la très riche symbolique de ce chiffre –, l’exposition de 2011 réunit des artistes du Canada et de l’international qui intègrent l’art numérique à leur pratique de l’estampe, dans un style narratif apparenté à la bande dessinée, au film noir et à l’imagerie américaine des années 1950. Le choix de ces artistes a été effectué par un comité de recherche et de sélection composé de : Marie-Jeanne Decoste, Jo Ann Lanneville et Élisabeth Mathieu, toutes trois artistes en arts visuels et membres du C.A. de la BIEC, trio complété de Guy Langevin, également artiste en arts visuels.

Les 28 œuvres exposées à Nom de code_7 sont originales, elles ont été créées spécifiquement pour l’exposition. Quant au titre de l’exposition, Jo Ann Lanneville, présidente et directrice artistique de la BIEC, indique qu’il «réfère au langage artistique, en ce sens que l’artiste en arts visuels utilise toujours un code (couleurs, formes, traits, organisation spatiale, etc.) qui constitue son expression personnelle et distinctive. Connaître le code d’un artiste nous permet donc de déchiffrer le contenu ou le message de l’œuvre.» Ici le code 7 est en quelque sorte une clé qui nous donne accès au sens des œuvres exposées.

L’exposition Nom de code_7 a été rendue possible grâce au soutien constant de la Corporation de développement culturel de la Ville de Trois-Rivières, notamment de la part de la Direction des arts et de la Direction des équipements et des opérations. Cette exposition a également bénéficié d’une contribution de l’Entente de développement culturel de la Ville de Trois-Rivières via le Programme de soutien aux projets ponctuels.


Nouveauté 2011 : Autour du foulard

Activité extérieure dans la rue des Forges le vendredi 5 août 19 h – 22 h
 

Dans le cadre de l’Animation de rues du centre-ville, la 7e BIEC présente le vendredi 5 août une projection vidéo de l’artiste Jenny Schmid (États-Unis), qui fait partie de l’exposition Nom de code_7. L’artiste sera sur place dès 19 h pour échanger avec le public et la projection débutera au coucher du soleil, vers 20 h 30 pour se poursuivre jusqu’à 22 h.

La vidéo qui sera projetée sur deux parties d’un bâtiment de la rue des Forges, au sud de la rue Notre-Dame, se compose d’images fixes et animées dérivées de l’oeuvre The Women’s Desert Liberation Front (WDLF). Basée sur une perception renouvelée de la femme libre portant la burka, cette œuvre vidéo explore la représentation médiatique du foulard islamique. Le montage entremêle et superpose des miniatures persanes, des animations d’une intrépide surfeuse portant un « burkini » et des images illustrant les divergences culturelles des mondes musulman et occidental. Dans cette atmosphère onirique, l’artiste a pour but de créer un dialogue en résistance aux idées reçues et de cultiver une attitude d’ouverture face aux controverses suscitées par le port du foulard.

JENNY SCHMID
Née en 1969 dans l’état de Washington (États-Unis), Jenny Schmid vit et travaille au Minnesota. Son parcours d’artiste inclut déjà plusieurs prix et bourses d’importance ainsi que des expositions solos et de groupe en Amérique et à l’étranger. Son œuvre hybride les techniques classiques de l’estampe, l’image numérique, le dessin d’animation et la vidéo. Jenny Schmid est représentée par la Davidson Galleries de Seattle et elle exploite son propre atelier d’impression, bikini press international : www.bikinipressinternational.com.  

Rappelons que la BIEC est un événement unique en son genre puisqu’il s’agit de la plus grande manifestation entièrement consacrée à l’estampe au Canada. Les quelque 300 œuvres de cette 7e BIEC sont réparties dans quatre lieux d’exposition ouverts au public du mardi au dimanche jusqu’au 4 septembre. Soulignons de nouveau que la BIEC sollicite concrètement l’appréciation des visiteurs puisqu’un Prix du Public, doté d’une bourse de 1000 $, sera attribué à l’artiste ayant reçu le plus grand nombre de votes. Il reste donc 4 semaines aux visiteurs pour choisir un favori parmi les 52 artistes exposés.

♦ Lieux d’exposition : Galerie d’art du Parc (10 h–12 h + 13 h–17 h), Maison Hertel-de-la-Fresnière (12 h-17 h), Centre d’exposition Raymond-Lasnier (12 h-17 h), Ancienne Gare ferroviaire (12 h-17 h). Entrée libre.

– 30 –

Source :

Jo Ann Lanneville, présidente et directrice artistique
direction.artistique@biectr.ca

819 386-5442

Mireille Pilotto, directrice générale
direction@biectr.ca
 
819 370-1117

 

Information :

Catherine Lapointe, adjointe à la direction
819 370-1117
info@biectr.ca
 
 

Intranet
S'abonner au bulletin
Adapter ses activités culturelles: porte d'entrée au milieu scolaire
Durée : 14 heures
Début : 21 et 28 avril 2018, de 9h à 17h

Le CRCO sur Twitter Le CRCO sur Facebook
Dernière mise à jour : 17 janvier 2018
©  Culture Outaouais
Site réalisé par Distantia