CRCO
Le CRCO, pour accompagner nos artistes vers les plus hauts sommets
Nouvelle et communiqués

14e édition de Virée Blues Boréale

22 septembre 2011

La totalité des artistes qui ont foulé les planches de la Virée Blues Boréale savent transmettre à merveille “l’âme du Blues”, mais ... peu d’entre eux l’ont réellement vécu! Considérée comme l’une des dernières vraies, notre prochaine invitée passait, dans les années 60, de longues journées à cueillir le coton en Caroline du Sud avec ses grands-parents et cela, même si elle était trop jeune pour ce faire! Son âme et son corps se rappellent encore aujourd’hui de l’extrême dureté de ces journées où elle implorait qu’on viennent les sauver. Cette expérience nourrit aujourd'hui les performances scéniques de cette Grande Dame du Blues. «Non seulement je sais chanter le blues, dit-elle, mais je sais pourquoi on le chante.»

Née et vivant toujours à Greenville, en Caroline du Sud, Linda Rodney est issue d’une longue lignée de puissantes chanteuses. Sa grand-mère, ancienne institutrice le dimanche, lui inculqua le modèle de Bessie Smith. Sa mère et sa tante la mirent dans l’esprit des Aretha Franklin, Patti Labelle et des chanteuses gospel Mahalia Jackson et Shirley Cesar. Son grand-père, le révérend Walter Sullivan, quant à lui, lui présenta Muddy Waters. Se souvenant d’avoir chanté l’Évangile d’aussi loin qu’elle peut se rappeler, c’est à l’âge de 10 ans qu’elle joint ses soeurs et cousins dans la chorale gospel de son église natale. Se démarquant déjà à l’époque, on lui souligne dès lors qu’elle chantait déjà comme une petite femme. « Ne reste pas là à essayer d'avoir l'air mignonne », aimait lui dire sa tante. « Fonce, raconte notre histoire, des fois faut y aller, même si c'est pas du joli !» Depuis, la chanteuse, devenue Chocolate Thunder, se donne complètement, à chaque chanson! De la trempe de ses modèles de jeunesses, ses pièces gospel blues puissantes s'inscrivent dans la plus pure tradition!

Les gens ont remarqué Linda “Chocolate Thunder” Rodney, pas seulement pour sa puissante voix chaude et intense, mais pour son incroyable présence scénique. Une authentique Blues Woman, professionnelle, amusante et sûre d’elle. Ayant gravi un par un les échelons des clubs, festivals et événements en Caroline du Sud, elle poursuivit sa traversé du continent jusqu’en Californie et à l'étranger pour se produire à Paris, France, en Italie et plus récemment au Canada. En plus d'avoir suivi une formation en chant avec nulle autre que la chanteuse d’opéra mondialement reconnue Sarah Reece et participé à plusieurs comédies musicales, Linda Chocolate Thunder Rodney a partagé la scène avec des artistes tels Eddy Kirkland, Big Bill Morganfield, Sonny Rhodes, Little Pink Anderson, Cootie Starks, Elmore James Jr. , Shrimp City Slim et Sandra Hall.

Elle a aussi fait les premières parties de spectacles de B.B. King et de plusieurs autres. À la demande populaire Chocolate Thunder sortit son premier album, “Barkin' Up the Wrong Tree” en 2007, où on retrouvait déjà une voix puissante et pleine de «ressenti». La suite, “Ear Candy”, parue en 2009, nous proposait une collection de compositions originales allant blues au soul au R&B en passant par le Funk et le Motown. Elle fut très bien accueillie par le public et la critique...

Certes, le parcours de Linda “Chocolate Thunder” Rodney na pas été de tout repos, mais aujourd’hui, lorsqu’elle y pense, elle est fière d’avoir vécu toutes ces expériences car, lorsqu’elle entre en scène, elle peut livrer, à travers son répertoire Blues, les émotions de ce qu’elle a entendu et vu. Ne manquez pas le passage de la tempête “Chocolate Thunder” à la Virée Blues Boréale, le mercredi 28 septembre 2011, à 20h, au Petit Chicago, 50 promenade du Portage, dans le secteur du Vieux Hull.

 

Pour tout renseignement ou entrevue, veuillez communiquer avec Alexandre Petit à: vireeblues@gmail.com.

Intranet
S'abonner au bulletin
AQTIS 101 - initiation à la vie associative
Durée : 7 heures
Début : 23 novembre 2018, de 9h à 17h

Le CRCO sur Twitter Le CRCO sur Facebook
Dernière mise à jour : 20 septembre 2018
©  Culture Outaouais
Site réalisé par Distantia