CRCO
Le CRCO, pour accompagner nos artistes vers les plus hauts sommets
AccueilRegard sur...
Regard sur...
Archives

Productions Double Vision

 

 

 

 

 

 

 

 

La danse est le centre absolu de chaque œuvre. Elle est supportée et amplifiée par diverses disciplines artistiques, afin d’interpeller le spectateur dans toutes ses dimensions : le sensoriel, le rationnel, l’intuitif, l’émotif.

André Fairfield, fondateur des Productions Double Vision

 

 

 

 

 
 

Entrer dans la danse ! 
       

Danser : danser pour le plaisir,
danser pour vivre, danser pour aimer.

Branchée sur le monde, la danse est une forme d’art pure où corps et esprit se rencontrent dans une symbiose artistique tantôt grandiose, tantôt bouleversante, mais toujours évocatrice.

Innover, créer et faire découvrir la danse dans une région en mouvance telle que l’Outaouais était le rêve que caressait André Fairfield, visionnaire, chorégraphe et remarquable interprète de danse moderne, lorsqu'il a fondé sa compagnie de production en danse moderne en 2004.

C’est au cœur de la même vision qu’Odette Levac et Magalie Cantin ont repris le flambeau, suite au décès d’André Fairfield, afin de poursuivre ce rêve commun.

Leur objectif ? Inscrire la danse comme un pilier fondamental du milieu artistique et culturel de la région.

Depuis leur fondation, les PDV ont présenté sur scène des œuvres dont les thématiques reflètent des enjeux d’importance pour leurs publics. C’est avec acharnement que l’organisme s’est consacré à la production d’œuvres conçues et présentées par des équipes artistiques de la région. Et c’est la croyance ferme que l’Outaouais a besoin de la danse qui continue de motiver son intervention artistique dans le milieu qui l’a vu naître.


« L’aspect le plus difficile fut de vivre notre deuil tout en continuant », souligne Odette Levac, présidente du conseil d'administration des Productions Double Vision. Lors de l’entrevue, c’est avec un regard allumé que Magalie Cantin et Odette Levac avouent n’avoir jamais perdu la vision qu’André Fairfield avait : « nous avons repris le projet à notre façon, avec nos perceptions et notre saveur et nous avons confiance en l’avenir florissant de la danse en Outaouais », évoque Magalie Cantin, directrice artistique. D’ailleurs, elles soulignent l’aide précieuse de Sylvie Dufour, directrice artistique du Théâtre de l'Île, et de Steve Fournier, chef de division - diffusion culturelle à la Ville de Gatineau dans le développement des projets des Productions Double Vision.
 

Rappelons que la mission des Productions Double Vision est :

  • d’explorer, expérimenter, créer, produire et présenter en toute liberté artistique, à un plus grand public possible, des œuvres innovatrices et audacieuses en danse moderne ; et
  • d’offrir aux danseurs professionnels de la relève les moyens d’entreprendre et/ou de poursuivre leur carrière en danse dans la région.
     

Impliquées dans la communauté par le biais de partenariats et de collaborations artistiques, les PDV sont constituées en organisme à but non lucratif à des fins charitables et culturelles. Elles ont pignon sur rue à Gatineau.
 

Lorsqu’on demande à Odette Levac et Magalie Cantin comment se porte le milieu de la danse en Outaouais, c’est avec regret qu’elles reconnaissent leur déception : « Il y a beaucoup d’écoles de danse en Outaouais mais pas de débouchés de travail pour les professionnels en herbe. La danse n’est pas connue à sa juste valeur ici et, trop souvent, les danseurs se voient obligés de s’exiler pour pratiquer leur passion. »
 

C’est en offrant aux professionnels en danse de la région, et plus particulièrement aux jeunes, les ressources requises pour créer, produire et diffuser leurs oeuvres que les PDV cherchent à créer un bassin de relève en danse et du coup, à initier et interpeller le public à la danse moderne. Cette approche a porté fruit car, depuis 2004, les PDV ont acquis un public fidèle et sans cesse grandissant.
 

S’inspirant de thématiques psychosociales, les Productions Double Vision souhaitent susciter des réactions et des questionnements auprès de leurs publics, les amenant ainsi vers une expérience unique et une réflexion personnelle.
 

« Le problème en Outaouais, c’est que nous n’avons pas assez de salles pour nous produire. S’il y avait plus d’activités liées au secteur de la danse, les gens s’intéresseraient davantage à cet art et la demande viendrait non pas uniquement du milieu, mais aussi du public », mentionne Magalie Cantin.
 

Si la danse occupe une place très prisée auprès des jeunes avec les émissions So You Think You Can Danse, La fièvre de la danse (version canadienne de cette dernière) et Ils dansent, série québécoise animée par Nicolas Archambault, le fardeau engendré par la bureaucratie sibylline est une toute autre affaire.
 

« Le processus est long et fastidieux ; il faut du courage et de la détermination pour arriver à faire reconnaître la danse comme un vecteur essentiel au développement culturel en Outaouais. Mais nous sommes déterminées et prêtes à concentrer nos efforts pour réussir et nous remercions la Ville de Gatineau pour sa contribution », souligne Odette Levac.
 

Leurs efforts sont accompagnés de la grande générosité des artistes et du conseil d'administration qui offrent leur temps en bénévolat à l’organisme car ils croient, tout comme les continuatrices des PDV, que l’entraide permettra l’épanouissement de la danse en Outaouais. Magalie Cantin et Odette Levac tiennent d’ailleurs à remercier tous les artistes et les bénévoles qui font un travail exceptionnel pour l’organisme et, en particulier, SylVie Charette, directrice artistique sortante, qui a joué un rôle déterminant dans la transformation des Productions Double Vision suite au décès d'André Fairfield.


Les Productions Double Vision offrent notamment un éventail de services dont :

  • PASSERELLE : programme d’intégration des professionnels de la relève en danse à la scène culturelle régionale;
  • Spectacles pour grand public;
  • Matinées scolaires, ateliers de création et ateliers taillés sur mesure pour les clientèles scolaires;
  • Projets de parrainage des danseurs professionnels de la relève de l’Outaouais; et
  • Projets de diffusion en partenariat avec les organismes communautaires de l’Outaouais.
     

En terminant, le message que souhaitent, d’un commun accord, partager Odette Levac et Magalie Cantin, est d’oser ! « Il faut que le public ose, sorte des sentiers battus et du confort artistique qui lui est propre pour découvrir la richesse culturelle incroyable que recèle l’Outaouais. »

 

 

 

 

Oserez-vous entrer dans la danse et assister à l’une de leurs représentations ?

 

 

 

 

 



   

 


Pour voir les Productions Double Vision en images, cliquez ici !

Archives
Intranet
S'abonner au bulletin
Démystifier les contrats de spectacle, de gérance et d'édition
Durée : 3 heures
Début : 7 novembre 2018, de 13h à 16h

Le CRCO sur Twitter Le CRCO sur Facebook
Dernière mise à jour : 23 juillet 2018
©  Culture Outaouais
Site réalisé par Distantia