CRCO
Le CRCO, pour accompagner nos artistes vers les plus hauts sommets
AccueilRegard sur...
Regard sur...
Archives

L'Association pour la relève en arts de la scène du Pontiac

 


Né en novembre 2009 d’un rêve que caressait Monique Deiber depuis plusieurs années, l’Association pour la relève en arts de la scène du Pontiac (ARAS) est sans contredit, à ce jour, un incontournable pour les artistes de l’Outaouais et d’ailleurs.
 

Française d’origine, Monique Deiber a toujours été passionnée par la culture. Clarinettiste, elle fit partie d’un orchestre en France comptant plus de 80 musiciens, dont son père. Arrivée au Québec en 1996 et n’ayant pas trouvé de groupe de musique similaire ici, Monique Deiber décida, en 2004, de mettre sur pied un spectacle dont tous les bénéfices iraient à la Fondation de l’hôpital du Pontiac. Elle travailla donc, de concert avec sa collègue de travail Cathy Watson, à l’élaboration de ce spectacle où les employés de l’hôpital dévoilaient leur talent artistique sur scène. Suite au succès de ce premier spectacle, Monique Deiber décida alors de rendre cet événement annuel, permettant non seulement aux employés de l’hôpital de se réunir sur scène dans une ambiance festive, mais surtout d’amasser des fonds pour une bonne cause.
 

Monique Deiber était loin de se douter que ce projet prendrait une telle envergure.
 

Suite au succès du spectacle Cabaret Pontiac, c’est en 2009 qu’elle décida de créer officiellement une association, visant à faire connaître les artistes de la relève en arts de la scène du Pontiac, et ce, de multiples façons.

  
 

L’Association pour la relève en arts de la scène permet notamment d’accroître la visibilité donnée aux artistes de la relève par :

  • la participation à des spectacles;
  • la création de liens avec des artistes connus; et
  • l’accès à une page Internet sur le site de l’association.
     

Les mandats de l’ARAS sont de:

  • Promouvoir et sensibiliser le public aux arts de la scène dans le Pontiac;
  • Permettre aux artistes de la relève des arts de la scène de présenter leurs talents sur une scène dans le Pontiac;
  • Faire découvrir les talents des artistes émergents du Pontiac aux niveaux local, régional, voire même provincial;
  • Organiser des spectacles dans la région du Pontiac et ailleurs avec les artistes émergents et en particulier les jeunes en arts de la scène;
  • Diffuser les arts de la scène par l'organisation de spectacles pour la relève et en particulier pour les jeunes;
  • Encourager la participation des jeunes de la relève amateure du Pontiac aux manifestations culturelles (activités, évènements);
  • Permettre aux artistes émergents et aux artistes avec plus d'expérience de tisser des liens avant, pendant et après les spectacles et les évènements;
  • Permettre aux organismes de la région du Pontiac de s'impliquer lors des spectacles et des évènements en participant à l'organisation des activités; et
  • Acquérir un bâtiment et de l'équipement qui serviront de salle de répétition et de spectacles dans le Pontiac.
     


Lorsque j’ai demandé à Monique Deiber comment un mariage entre le domaine de la santé et le domaine de la culture était possible, c’est en toute simplicité qu’elle m’avoua que la culture est partout, peu importe la forme qu’elle prend. Ce n’est pas parce qu’on est dans le domaine de la santé qu’on ne peut pas être musicien à nos heures !
   

Ce qui, auparavant, nécessitait beaucoup de sollicitation et de recherche s’est rapidement transformé en une sélection des offres reçues : «  Au début du projet, je devais faire les démarches de recrutement d’artistes de la relève moi-même et cela nécessitait beaucoup de temps. Aujourd’hui, elle doit sélectionner les artistes qui auront la chance de se produire sur scène car la demande est bien présente au sein du milieu. Je suis contente de voir que les jeunes artistes s’impliquent dans leur région », remarque madame Deiber.
 

De bouche à oreille, le spectacle Cabaret Pontiac a permis à de nombreux jeunes de la relève de se faire connaître dans la région du Pontiac et le public s’est développé au fil du temps. Suite à cet essor considérable, l’ARAS développa d’autres outils afin d’accroître ses publics, dont le site Internet de l’association et les réseaux sociaux.
  

« Le spectacle Cabaret Pontiac a un public fidèle et ce spectacle est couru et attendu année après année. Le tipi apporte par contre d’autres publics et l’ambiance est totalement différente. L’espace restreint amène une dynamique intéressante aux représentations. Nous sommes heureux de pouvoir réaliser ces spectacles et d’avoir, spectacle après spectacle, de nouvelles personnes qui participent au succès de ceux-ci », souligne la présidente de l’ARAS, Monique Deiber.
   

Elle tient notamment à remercier tous les bénévoles qui ont permis à l’ARAS de s’épanouir avec le temps. « Ils sont indispensables à la réussite de ces événements et je les remercie de tout coeur », dit-elle.
  

Les deux représentations du spectacle du 14 avril dernier ont été un véritable succès et l’ARAS remercie Vézir et Cézure, deux slammeurs de Montréal qui sont venus présenter leur spectacle spécialement conçu pour le tipi. Lors de ces représentations, les artistes de la relève Vanessa Chabot, Samantha Craig, Jean-Paul Roy et Marianne Gosselin Tremblay ont eu la chance de faire connaître leurs talents sur scène. Jus, café et gâteaux ont été offerts lors de l’entracte.

 



L’association souhaite mettre en place, en 2012, plusieurs spectacles sous le tipi dans le cadre de Culture Solidaire. Ce projet vise à rendre la culture accessible à tous en offrant des spectacles gratuits, sous contribution volontaire. Les fonds amassés iront aux artistes et couvriront les frais de déplacement liés aux événements qui se tiendront un peu partout en région ainsi qu’à Ottawa, Renfrew et Pembroke.
 


 

Plusieurs projets sont également à venir pour l’ARAS dont un spectacle sous le tipi le 26 mai, la participation à la fête du village de Fort-Coulonge le 16 juin et le spectacle annuel Cabaret Pontiac le 2 novembre prochain. « D’autres événements s’ajouteront également à l’horaire déjà bien remplie de l’association », souligne Monique Deiber.
 

Pour visiter le site Internet de l'association, cliquez ici.

 



Félicitations! Encore une fois un beau spectacle et de beaux talents! ... il faut poursuivre la démarche.... Je reste fidèle, c'est sûr! Mais je persiste à penser que ce genre d'événement devrait être plus couru pour les artistes d'abord mais aussi pour la culture... et surtout pour reconnaître et apprécier tout le talent démontré et rendre hommage à celles et ceux qui se dévouent pour cette belle mission... Faut surtout pas lâcher....pour l'émergence de la culture dans le Pontiac, des talents locaux et d'ailleurs.

Benoit Paré (Fort-Coulonge)
  


 

Souhaitons à l’Association pour la relève en arts de la scène du Pontiac un avenir riche en succès de toute sorte!


 

Archives
Intranet
S'abonner au bulletin
Adapter ses activités culturelles: porte d'entrée au milieu scolaire
Durée : 14 heures
Début : 25 et 28 janvier 2019, de 9h à 17h

Le CRCO sur Twitter Le CRCO sur Facebook
Dernière mise à jour : 17 octobre 2018
©  Culture Outaouais
Site réalisé par Distantia