CRCO
Le CRCO, pour accompagner nos artistes vers les plus hauts sommets
AccueilRegard sur...
Regard sur...
Archives

Raymond Whissell

Lorsqu’on entre dans le village de Saint-André-Avellin, il est facile de tomber sous le charme de cet endroit pittoresque. La beauté des lieux et l’amabilité des avellinois apportent à chaque visite un vent de fraîcheur et une bonne humeur contagieuse. Ce village a, comme tous les villages, une histoire unique et c’est grâce à un passionné comme Raymond Whissell qu’il est intéressant de découvrir la richesse historique que recèle Saint-André-Avellin.

Impliqué dans de multiples associations depuis maintes années, Raymond Whissell a su très jeune que l’histoire et les relations publiques allaient faire partie intégrante de sa vie. Bachelier en histoire de l’Université du Québec à Trois-Rivières, il a consacré 35 ans de sa vie à l’enseignement de sa passion : l’histoire.

Nous n’aurions pas assez d’une vie pour ressasser l’ensemble de la carrière, parsemée de petites et de grandes réalisations, de Raymond Whissell.

Ce bénévole dévoué consacre son temps à plusieurs comités et organisations. Il est entre autres :

  • Membre du comité Fondation des rues principales à Saint-André-Avellin depuis 2011;
  • Membre du comité Bon Voisin-Bon Œil depuis 2009;
  • Membre de la Table des intervenants en culture et patrimoine de la MRC de Papineau depuis 2001;
  • Président de la Société historique de Saint-André-Avellin depuis 1996;
  • Secrétaire-trésorier de la Corporation des affaires culturelles de Saint-André-Avellin depuis 1990; et
  • Secrétaire-archiviste des Chevaliers de Colomb depuis 1988.

En plus de sa participation à ces comités, il a également siégé au comité responsable de l’élaboration d’une politique culturelle pour la MRC de Papineau en 2011.

Sa passion, son implication et sa persévérance lui ont d’ailleurs valu plusieurs prix dont trois prix distincts Bénévole de l’année décernés par la Société historique de Saint-André-Avellin, la Corporation des affaires culturelles de Saint-André-Avellin et le Conseil 3007 des Chevaliers de Colomb. Il a également reçu le prix Mérite – volet communautaire, décerné par l’Association québécoise d’interprétation du patrimoine en 2009 et fut lauréat du prix Patrimoine lors des Culturiades de la Fondation pour les arts, les lettres et la culture en Outaouais en 2007. Élu deux fois Personnalité de l’année au Gala sportif de la Petite-Nation et au Méritas de Saint-André-Avellin, et médaillé d’or du ministre de l’Éducation, il va sans dire que Raymond Whissell a contribué de façon notable au rayonnement de la municipalité et à la pérennité de son histoire.

S’ajoute à sa carrière déjà bien remplie plusieurs publications :

  • Historique des 50 carnavals de Saint-André-Avellin, 1950 à 1999, Société historique de Saint-André-Avellin Inc. Saint-André-Avellin, 1999, 48 pages;
  • Le Régime municipal de Saint-André-Avellin de 1949 à 1997, Tome 3, Société historique de Saint-André-Avellin Inc., Saint-André-Avellin, 1998, 128 pages;
  • Le Régime municipal de Saint-André-Avellin de 1900 à 1949, Tome 2, Éditions de la Petite-Nation, Saint-André-Avellin, 1987, 160 pages.

Il collabore également à la publication annuelle Les gens d’ici se racontent, qui dresse un portrait de la vie de personnes de la paroisse et du village de Saint-André-Avellin.

« Les gens s’intéressent à l’histoire de Saint-André-Avellin puisque la curiosité les amènent souvent à me poser des questions. Il m’est aussi arrivé de retrouver au pied de la porte du Musée d’anciens objets laissés là pour qu’ils soient exposés, sans nom ni adresse », raconte Raymond Whissell.

Le Musée des pionniers de Saint-André-Avellin, qui occupe une grande partie de son temps, compte à ce jour 40 passionnés d’histoire comme lui. « Il va sans dire que l’intérêt commun des gens favorise grandement l’épanouissement et la pérennité du Musée», souligne-t-il. De récentes rénovations ont permis non seulement d’améliorer le parcours touristique et historique du Musée mais ont aussi permis de revamper les principales installations. Le Musée compte à ce jour plus de 3 000 objets anciens de toutes sortes : meubles, vêtements, bijoux, outils de travail, etc.

Raymond Whissell effectue actuellement des recherches sur la toponymie de Saint-André-Avellin et plusieurs petits projets occupent ses journées déjà bien remplies.

Félicitations à Raymond Whissell pour sa grande implication et souhaitons à monsieur Whissell la santé afin qu’il puisse partager sa passion pour l’histoire encore longtemps !
 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il est à noter que le Musée des pionniers de Saint-André-Avellin sera ouvert aux visiteurs tout l’été. Pour plus d'informations, visitez le http://www.museedespionniers.qc.ca/Bienvenue.html


 

Archives
Intranet
S'abonner au bulletin
L'entrepreneuriat culturel: entreprendre et réussir!
Durée : 7 heures
Début : 27 juin 2018

Le CRCO sur Twitter Le CRCO sur Facebook
Dernière mise à jour : 24 avril 2018
©  Culture Outaouais
Site réalisé par Distantia