CRCO
Le CRCO, pour accompagner nos artistes vers les plus hauts sommets
AccueilRegard sur...
Regard sur...
Archives

Alain St-Jean

Originaire de Plantagenet, dans l’Est ontarien, Alain St-Jean s’est établi dans la région de Gatineau-Ottawa au début des années 90. C’est après avoir effectué des études en gestion et travaillé dans le domaine des finances pendant sept ans qu’il réalise enfin que là n’était pas sa voie. « Moi, j’étais musicien. Tout le showbiz m’attirait, mais je n’y voyais pas de débouchés vraiment encore. »

C’est alors que le destin lui sourit et se manifesta sous la forme d’une vague de suppressions de postes au sein du collège où il travaillait. Ce revers de fortune, accueilli comme un événement heureux, permit ainsi le début de l’extraordinaire parcours artistique et professionnel d’Alain St-Jean. Portrait d’un homme de tête passionné qui a su prendre des risques et, surtout, écouter sa petite voix intérieure.

De fil en aiguille

En 1998, alors qu’il travaillait à la gestion d’un groupe de musique de la région, les Hardis Moussaillons, Alain eut vent d’une occasion de contrat à la Commission de la capitale nationale (CCN). D’une opportunité qui ne devait durer au départ qu’une seule journée par semaine, Alain St-Jean a su, à force de persévérance et de talent manifeste, frayer son chemin et obtenir un premier contrat pour le fameux festival d’hiver, Bal de Neige, pour finalement se hisser au poste de coordonnateur artistique, et même gestionnaire intérimaire, dans la division des événements et célébrations de la CCN. De dire que Bal de Neige a fait boule de neige pour Alain St-Jean relèverait de l’euphémisme!

Travailler pour la CCN permet à Alain St-Jean de toucher à de nombreux projets grandioses et de collaborer au développement de la programmation artistique de festivals et d’événements à grand déploiement tels que les célébrations de la Fête du Canada, le Bal de Neige, la conférence de presse des prix Juno et la cérémonie d'ouverture de l'Association internationale des festivals et événements.

Faire le grand saut – un acte de lâcher-prise salvateur

Cependant, en dépit de toutes ces expériences stimulantes, après 10 ans à œuvrer au sein de la CCN, Alain St-Jean ressent le besoin de faire le point sur sa carrière. Il prend donc un congé sabbatique et se lance alors dans des projets Web, dont une base de données pour la promotion d’artistes canadiens, pour enfin réaliser que le travail d’équipe et l’événementiel lui manquent cruellement. « Le Web, c’est un domaine très solitaire, et je m’ennuyais de l’événementiel. Cela faisait huit mois que je n’en avais pas fait, ça me travaillait… Je réalisais que j’aimais ça! Sans m’en rendre compte vraiment, j’avais développé une expertise dans le domaine. »

Décidé à mettre ses compétences en gestion événementielle à profit, Alain St-Jean fait le grand saut et fonde en 2007 son entreprise spécialisée en production de spectacles et en gestion d'événements, Productions Mélomane. En 2008, il reçoit un appel de son ex-employeur, la CCN, qui lui demande de travailler à la coordination de la programmation des films présentés dans le cadre des Prix Génie. « J’ai dit oui, et cela n’a jamais arrêté depuis! Je suis retourné vraiment à faire ce que je faisais [à la CCN], mais à mon compte. » S’ensuivent alors de nombreux contrats de coordination de cérémonies et d’événements artistiques prestigieux : les Grands Feux du Casino, les Cérémonies des Jeux du Québec, la Place de la Francophonie aux Jeux olympiques d'hiver de Vancouver 2010, les Saveurs de Bal de Neige avec le chef Michael Smith, la Franco-Fête de Toronto, les Cérémonies du crépuscule de la GRC, le Mur du son à Lausanne en Suisse, et bien d’autres!

Grâce à sa passion, à son expertise et à son leadership, Alain St-Jean hisse rapidement les Productions Mélomane à titre d’entreprise de référence dans le secteur culturel de la région de la capitale nationale. Au fil des ans, Alain St-Jean développe un réseau de contacts dans l'industrie du spectacle au Canada, lui conférant un pouvoir de négociation et une crédibilité enviable auprès des artistes, des agents de spectacles et des fournisseurs.

« Productions Mélomane, c’est événements et divertissement », résume-t-il. « Il y a des gens qui m’embauchent pour faire de la gestion d’événement; d’autres font appel à mes services pour faire le booking sur la scène de leur festival. » Mais plus encore, lorsqu’on observe la feuille de route d’Alain St-Jean, on réalise que ce dernier a de nombreuses autres cordes à son arc : écriture de scénarios, développement de programmation artistique de festivals, embauche d’artistes, mise en scène de spectacles, composition de musique publicitaire, coordination de cérémonies, de conférences de presse et de lancements; le président et directeur artistique des Productions Mélomane a tout d’un véritable artiste – avec, de surcroît, d’excellents talents de gestionnaire.

Mixmédiarts – pour la production et la diffusion en art médiatique urbain

Fort de ses réalisations professionnelles et désireux de rendre l’art plus présent dans le quotidien des citoyens, Alain St-Jean fonde en 2012 Mixmédiarts, un organisme sans but lucratif ayant pour mandat la mise en valeur du patrimoine et de la culture via les arts médiatiques au cœur de l’espace urbain. Ses yeux brillent et son visage s’illumine lorsqu’il décrit avec enthousiasme sa vision – un spectacle aquatique multimédia diffusé sur le ruisseau de la Brasserie, à Gatineau.

« Le projet que l’on avance avec la Ville de Gatineau en ce moment, c’est de la projection sur l’eau. Donc des fontaines d’eau avec des éclairages, et un écran d’eau sur lequel on projette de la vidéo. Le public, de l’autre côté, voit des images sur un mur d’eau. » Une expérience immersive unique à la fois projet porteur pour la Ville de Gatineau et événement culturel multimédia gratuit grand public – ne reste plus qu’à dénicher le financement et négocier des partenariats privés et publics pour passer de la vision à la réalité.

Un spectacle, une cause à soutenir

En plus de gérer une entreprise prospère et d’assurer la présidence de Mixmédiarts, Alain St-Jean s’investit bénévolement auprès de la Fondation Lani qui a pour objectif la prévention du suicide chez les jeunes de 12 à 25 ans. « C’est l’événement auquel je me rattache; c’est ma cause. Chaque année, je fais la mise en scène du spectacle annuel de la Fondation auquel participent des jeunes en difficulté, des artistes de la relève, des artistes semi-professionnels et des artistes professionnels invités. » Ce spectacle vise à faire la promotion de la vie en offrant aux jeunes une tribune pour s’exprimer tout en sensibilisant les milieux œuvrant auprès de ceux-ci à l’importance d’accorder une place aux activités de promotion de la vie et de prévention de la détresse.
 

En terminant, que pourrions-nous souhaiter à Alain St-Jean et ses Productions Mélomane au cours des prochaines années? « Je pense que Mélomane va avoir une agence de spectacle. J’aime trop la musique pour ne pas ouvrir ce créneau-là. C’est une question de timing – il y a beaucoup de talents dans la région, mais ils ne sont pas nécessairement bien représentés. Il y a plein d’opportunités, plein de festivals pour les artistes d’ici, mais il manque de gens pour s’en occuper. Je ne ferais certainement pas cela pour l’argent, admet-il, sourire en coin, mais plus pour aider les artistes. » Un avenir qui s’annonce étincelant pour cet homme d’exception, ce touche-à-tout qui a su s’écouter et suivre ses rêves pour vivre à fond ses passions.

Pour en savoir plus sur les Productions Mélomane : http://www.melomane.ca et www.facebook.com/MelomaneProductions
Pour suivre Mixmédiarts : https://www.facebook.com/#!/Mixmediarts
Pour soutenir la Fondation Lani : http://www.fondationlani.ca

Rédaction : Jasmine Ouellette

Archives
Intranet
S'abonner au bulletin
AQTIS 101 - initiation à la vie associative
Durée : 7 heures
Début : 23 novembre 2018, de 9h à 17h

Le CRCO sur Twitter Le CRCO sur Facebook
Dernière mise à jour : 24 septembre 2018
©  Culture Outaouais
Site réalisé par Distantia