CRCO
Le CRCO, pour accompagner nos artistes vers les plus hauts sommets
AccueilRegard sur...
Regard sur...
Archives

Diane Bouchard

auteure, créatrice dE marionnettes,

idéatrice dE spectacleS, manipulatrice...

 

La marionnette fascine Diane depuis plus de trente ans. Cofondatrice en 1976 du Théâtre de l’Avant-Pays, compagnie de marionnettes ayant pignon sur rue à Montréal, Diane a également fondé sa propre compagnie, Gestes théâtre, en 1985. La compagnie produit des spectacles de marionnettes pour enfants. Une trentaine de pièces, dont vingt-six en théâtre de marionnettes, jalonnent le parcours créatif de Diane.

 

L’originalité de sa recherche marionnettique lui a valu plusieurs bourses, notamment du Conseil des arts du Canada, du Conseil des arts et des lettres du Québec, et du Conseil des arts de l’Ontario.

 

À l’automne 2004, Diane a remporté le Prix du Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ), grand prix d’excellence décerné par la Fondation pour les arts, les lettres et la culture en Outaouais (FALCO), pour l’ensemble de son œuvre artistique. La Ville de Hull l’a désignée Artiste de l’année lors des Culturiades en 1998. En 1993, invitée au Japon pour y enseigner sa technique de la marionnette à nœuds, elle y reçoit le Prix des marionnettes les plus étranges et uniques dans le cadre du Puppetry Carnival d’Iida.

 

Ses marionnettes, véritables oeuvres d’art, ont été maintes fois exposées à ce titre, notamment à la Grande Bibliothèque de Montréal, à la Galerie Montcalm, à l’Espace Pierre-Debain, au Musée canadien des civilisations à Gatineau, à la galerie de l’Alliance française à Ottawa, ainsi qu’au Centre national d’exposition de Jonquière.

 

Diane mène aussi une carrière de comédienne. En sortant de l’école de théâtre, elle a joué au théâtre du Rideau vert et tenu un 1er rôle dans les Égrégores, une émission jeunesse de la SRC. Nous ne sommes donc pas surpris de la retrouver aujourd’hui dans l’équipe de Slam Outaouais avec laquelle elle a participé au Grand Slam 2009, compétition de slam qui s’est déroulée au Lion d’or à montréal les 20 et 21 septembre derniers. Diane participera également à l’événement Québec EnSlammé qui se tiendra les 5 et 6 mars prochains à Québec !

 

Écoutez Diane slammer. Laissez-vous transporter, préférablement, les yeux fermés...

 

La Reine de l'arène

La Dame de coeur et le Deux de pique dans Cendrillon

 


Diane Bouchard est une créatrice unique en son genre. Elle a l’œil magique, qui voit des formes et des personnages là où le nôtre ne voit que débris ou objets banals. Diane trouve toutes sortes de matériaux pour ses marionnettes et leur mécanisme en marchant dans les rues, en fouinant dans les bacs de recyclage, dans les magasins à rabais, dans les rayons de jouets pour enfants. La voilà qui marche dans les rues de son quartier et s’arrête net devant une poubelle de laquelle sortent les baleines d’un parapluie éventré. « Quel beau mécanisme ! », s’exclame-t-elle en faisant glisser les petites tiges de métal. Hop, le parapluie est embarqué. Il se retrouve dans ses magnifiques marionnettes inspirées de l’œuvre de l’artiste-peintre Jean Dallaire.

 

Le cerveau de Diane est toujours à l’affût, sa quête de mouvement et de formes, continuelle. L’artiste explore les possibilités plastiques depuis plus de 30 ans. Sa recherche se situe sur deux plans : celui du mouvement (mécanisme de la marionnette), et celui de la forme, ou recherche plastique (de quoi l’objet est fait). Les deux plans de recherche se chevauchent souvent, comme c’est le cas pour les jambes de Supergrenouille, personnage de L’effet réel des polluants sur les animaux imaginaires : des serpents de caoutchouc ont été sculptés pour qu’ils arrivent à donner l’illusion d’une jointure au niveau du genou.

 

Diane a créé deux nouvelles sortes de marionnettes : la marionnette-prénom, une bête fascinante et multiformes composée des lettres d’un prénom; la marionnette à nœuds, couverte ou faite de bandes de tissu qu’elle noue et renoue jusqu’à ce que ça se tortille et prenne des formes d’une délicatesse magnifique qui suggèrent parfois la végétation, des algues, mousses, et autres chenilles textiles. Elle a intégré cette dernière technique à la fabrication de ses marionnettes faites d’objets récupérés. Laissons la parole à l’artiste.

 

L’art de la marionnette est un art du mouvement. Conceptrice, je cherche essentiellement mon instrument d’animation. Mon approche de l’art de la marionnette s’apparente ainsi à celle de l’artiste en design : je conçois mon objet et développe son esthétisme en fonction de son utilité. Conceptrice de marionnettes, je le suis parce que d’abord interprète. J’aime transmettre mes émotions aux parties de mon corps qui mettent en mouvement l’objet. Ce faisant, la marionnette me renvoie mes propres gestes sublimés. Cet échange fascinant m’amène à être « autre » sur la scène. (Diane Bouchard) 

Source : Mireille Francoeur

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Diane, une pédagogue d'exception !

En bientôt quarante ans de carrière, Diane s’est aussi bâti une excellente réputation d’artiste pédagogue. Elle enseigne d’abord l’art dramatique aux élèves du secondaire, puis l’art de la marionnette de la maternelle aux classes universitaires.  Aujourd’hui encore, elle parcourt le Québec grâce au programme La culture à l’école géré conjointement par le MCCCF et MELS et anime des ateliers en Outaouais et en Ontario, dans le cadre des activités de MASC passerelle entre les artistes et l’éducation.

         Arno, l'apprenti marionnettiste !
           Crédit photo : Mario Duguay

 

 


 

 Et maintenant, qui de mieux placé que l'artiste elle-même pour tout vous expliquer ?!

Consultez notre nouvelle section vidéo ci-bas afin d'en savoir plus !

 

Le petit Nicolas

Il était une fois, la marionnette-prénom...

 



 

 


 

Écoutez Diane en entrevue à Planète 97,1 FM !

 

 

 

 


 

L'Effet réel des polluants sur les animaux imaginaires

Production : Gestes théâtre
Réalisation : Sigma média
 

 


Pour en apprendre davantage au sujet de l'Effet réel des polluants sur les animaux imaginaires, visitez le www.effetreel.com.

 

 


 

Exposition Pêcheuse de rêves

Espace Pierre-Debain






Réalisation : Sigma média

 

 


 


section des archives

 


 

Le mouvement organique

 

 

 

 


 

Le Mutant

1989-1993

 

 

Le Mutant a été créé d’après trois tableaux de Jean-Philippe Dallaire : What’s wrong with me? et Tête de Femme (Recto); La Baudruche (Verso)

Genre : Objet malléable et réversible
Technique originale de scouture (sculpter en cousant)
Année de conception : 1989-1993

 

 


 

Les marionnettes à tringles


 

Les marionnettes présentées dans ce vidéo ont été créées pour le Musée des enfants du Musée canadien des civilisations en l'an 2000. Source : Archives Télé-Québec Outaouais.

 

 


 

Dragon Glouton

 




La princesse Mirabelle va épouser le prince Beau Entiti. Vite, le
dragon glouton, dévoreur d’habits de luxe, accourt au château. Sous le nez du garde
de robes qui se retrouve tout nu lui aussi, il ne fait qu’une bouchée de la robe de la
mariée et des vêtements des invités. Puis, le dragon enlève le prince pour se régaler
de sa cape le lendemain matin. Mirabelle retrouvera-t-elle son titi de beau prince
avant le petit-déjeuner du fin gourmet?

En savoir plus...




Le plaisir de fabriquer

 

 

 

 

 

 Document d'archives, suite et fin

 

 

 

Merci à Gérald Marchand,
Directeur de la Galerie du Coin, à North Bay
1990

 

 


 

N'oubliez pas de visiter la Galerie photo, où vous trouverez trois albums dédiés à Diane Bouchard et à son art !

Vous pouvez consulter le curriculum vitae de Diane Bouchard en cliquant ici.

Pour obtenir des renseignements supplémentaires au sujet de cette artiste, veuillez communiquer avec Jasmine Ouellette, coordonnatrice aux communications, aux affaires corporatives et au marketing au (819) 595-2601, poste 223.
 

Archives
Intranet
S'abonner au bulletin
Démystifier les contrats de spectacle, de gérance et d'édition
Durée : 3 heures
Début : 7 novembre 2018, de 13h à 16h

Le CRCO sur Twitter Le CRCO sur Facebook
Dernière mise à jour : 22 juin 2018
©  Culture Outaouais
Site réalisé par Distantia